Le Président d'honneur

RAV YOSSEF HAIM SITRUK

Or Shimshon Raphaël est une association caritative, installée dans un centre communautaire, situé 5 passage Dagorno 75020 Paris. L’association a été fondée voici 24 ans suite au décès d’un enfant. Patrick Elie Journo en est le dynamique fondateur

En 1999, Le Rav Yossef Haim  Sitruk ayant entendu parler de l’association TOV ACTION OR SHIMSHON RAPHAEL, pour tout le bien qu’elle faisait aux nécessiteux de notre communauté,  à voulu mieux la connaitre en voulant rencontrer le Président Monsieur Patrick Journo.

Ce fut une révélation, il ne pensait pas que dans notre communauté autant de personnes avait besoin d’aide.  En 2002, lorsqu’il s’est réveillé de son coma après 26 jours, il a voulu faire une grande séouda pour remercier Achem d’être encore parmi nous. Le 25 novembre 2002, c’est avec une très grande simplicité qu’il nous a demandé de réunir 120 nécessiteux pour cette grande séouda de remerciement à Achem, qui c’est déroulé dans notre association.
Cela fait maintenant 13 ans, que chaque année il offre une grande fête non plus pour 120 personnes mais à 450 personnes pour Hannoucca (repas, musique, cadeaux etc…).  L’association est très fier d’avoir pour Président d’Honneur un grand Rav comme le Rav Yossef Haim Sitruk qui a su le premier se pencher sur le sort des plus démunis de notre communauté pour leur redonner le sourire et leur dignité.

  1. rav-sitruc2
  2. rav-sitruc3

La «séoudat mitsva» du Grand rabbin de France

Le 25 novembre 2002, le Grand Rabbin de France, Joseph Sitruk honorait de sa présence le Passage Dagorno, au centre communautaire de l’association Or Shimshon Raphaël qu ,il avait choisi pour commémorer la date anniversaire de sa maladie. Ce ne fut sans doute pas un hasard s’il choisit une association à la pointe du social pour théâtre de cet événement…

De l’avis de toutes les personnes présentes, la soirée qui s’est déroulée le lundi 25 novembre 2002 dans les locaux de l’association Or Shimshon Raphaël, présidée par Patrick Journo, restera dans les mémoires. Pas seulement, parce que le Grand Rabbin de France avait élu cet endroit pour commémorer l’année de sa maladie, mais aussi par l’atmosphère d’allégresse qui concourut à la réussite de l’événement.

Il y a un an, jour pour jour, M. Joseph Sitruk était victime d’un accident vasculaire cérébral. Comme il le rappela dans le discours qu’il prononça, le Grand Rabbin de France et d’Europe resta un mois dans le coma, plusieurs mois au service de réanimation, puis débuta une rééducation très difficile. « La vie est un bien précieux » expliqua-t-il. « Chaque jour est un miracle et il faut remercier D’ieu pour tous ces miracles ». Il s’adressa notamment aux personnes présentes dans la salle – des individus ou des familles dans le besoin et la grande précarité que le Grand rabbin de France avait tenu à inviter par l’entremise de Patrick Journo à la tête d’Or Shimshon Raphaël, une association à la pointe du social qui aide quotidiennement près de 270 familles dans le désœuvrement – : « D’ieu est avec vous au quotidien, vous n’êtes pas seuls même si vous vivez dans des conditions difficiles… Il ne vous abandonne jamais… Ça a été mon cas ! ». Il rappela que plus quelqu’un est dans la souffrance, plus sa prière est entendue de Lui. A tous, il ajouta pour conclure : « Désormais, nous sommes liés car nous avons vécu cet événement ensemble ».

Après plus de trois heures passées Passage Dagorno, le Grand rabbin de France est reparti rassasié et heureux de la réalisation de la soirée.

 ARTICLE PARU DANS LE JOURNAL ACTUALITE JUIVE N° 777 DU 26 DECEMBRE 2002

Consulter l'article original